Archives de Catégorie: Auteur Henri-Claude Raoul

Papillon

Par défaut

Poésie d’Henri-Claude Raoul

 

Sorti de mon cocon pour essayer mes ailes,
Je me suis élancé dans le monde aérien
Qui me tendait les bras en guise de soutien
Pour trouver mon chemin vers la vie qui m’appelle….

Que de beauté sublime ancrée dans la lumière !
Que de parfums nichés dans des écrins discrets !
Que de vie activée par de jolis reflets !
Que d’espace habité de formes singulières !

Je me laisse emporter par le vent qui m’élève
Et me conduit plus loin que je voudrais aller…
Je m’accroche à l’éclat que je vois rayonner
Dans les yeux pétillants qui partagent mes rêves…

Je déguste en passant les marques déposées
De délicieux nectars gracieusement offerts …
Et de pollen en fleurs, ma vie va de concert
Avec la symphonie guidant ma destinée…

Etrange voltigeur rafraîchisseur d’espace,
J’évente aussi vos jours de frôlements légers
Diffusant dans vos cœurs un spectacle enchanté,
Ainsi qu’il m’apparaît durant mon temps de grâce…

Je vivrai quelques jours de totale insouciance,
Bravant sans sourciller les dangers les plus grands,
En sachant que la Vie m’a donné simplement
Le statut délicat d’animal sans défense. 

Portrait de Femme

Par défaut

Poésie d’Henri-Claude Raoul

Pour écouter cette poésie en musique, CLIQUER ICI

Forme transfigurée du monde en devenir
Qui cherche à travers toi un guide à sa mesure,
Laisse ta mélodie descendre et attendrir
Les cœurs trop endurcis par de graves blessures… !

Véritable fleuron de grâce et de beauté
En qui fut déposée la douceur infinie,
Rapproche-toi du ciel où tes rêves sont nés
Et chante à pleine voix la splendeur de la vie… !

Ferme pilier vivant sur lequel se construit
Le bonheur de l’enfance et d’une vie plus sage,
Ancre-toi dans le monde inspiré par l’esprit
Et permets à la joie d’éclairer ton visage… !

Gardienne désignée d’éminentes valeurs
Qui germent dans ton cœur quand la vie s’y prélasse,
Montre à qui veut la voir cette insigne candeur
Qui brille dans tes yeux comme un éclair fugace… !

Rien n’est plus fort que toi quand l’éclat de l’esprit
Investit ton vouloir de force irrésistible !
Rien n’est plus pur que toi pour l’ombre qui frémit
De te savoir si proche et presque inaccessible… !

Rien n’est plus beau que toi quand ton amour ardent
Comme un brasier en feu transforme l’ordinaire
En moments délicieux, en parfums enivrants,
En chemins jalonnés de fleurs et de lumière… !

Deviens ce que tu es depuis la nuit des temps :
Un flambeau destiné à éclairer la Terre !
Une image aboutie planant comme un aimant
Au-dessus des projets conçus dans la matière… !

20141017_124554-copie